Les Quartiers

Les Quartiers

Centre – Mokotów


warsaw-774238__340-1
poland-966158__340
architecture-3659152__340

Le quartier du Centre/Mokotów est un quartier très diversifié et très étendu. On peut y voir beaucoup de très belles villas, dont certaines datent d’avant-guerre aussi bien que des buildings avec un quartier d’affaires qui se développe sans cesse. C’est un quartier très côté avec beaucoup de charme, on y trouve beaucoup d’ambassades.

Ce quartier offre une bonne communication (métro, tram et bus), des parcs dont le plus connu est le Pole Mokotowskie où l’on peut circuler à vélo, pique-niquer l’été ou déjeuner au fameux pub Lolek !

Pour faire ses courses, il y a beaucoup de possibilités ! Pour n’en citer que deux, il y a le petit marché Olkuska où l’on peut trouver des produits de qualité (avec entre autre le stand « La Petite France » ) https://www.bazarolkuska.pl/ et bien sûr la Galeria Mokotów qui est l’un des grands centres commerciaux.

Enfin, pour les familles, Mokotów ne manque pas de lieux pour les activités sportives ou de loisirs :

▫️la piscine Wodny Park avec toboggans : http://www.wodnypark.com.pl/

▫️le fun park Digiloo : https://www.funparkdigiloo.pl/

Et bien sûr de nombreux petits cafés et restaurants très sympathiques !

Si vous souhaitez en savoir plus n’hésitez pas à contacter les marraines du quartier :

▫️Stéphanie Moser : moser.stephanie2701@gmail.com

▫️Morgane Guichard : morganeguichard@yahoo.fr

Sadyba – Wilanów


OLYMPUS DIGITAL CAMERA
49249477
the-palace-in-wilanow-2875923__340

Le quartier de Sadyba est l’endroit rêvé pour les familles avec des jeunes enfants !

Il se trouve au sud-ouest du centre historique de Varsovie, c’est un petit coin de campagne, très boisé, avec de nombreux parcs, aires de jeux et pistes cyclables, mais qui bénéficie de tous les avantages de la ville :

▫️transports : il existe de nombreuses liaisons en bus pour rejoindre le centre-ville ou relier les autres quartiers (mais attention il n’y a ni tram, ni métro)

▫️commerces : avec le Sadyba Best Mall qui est l’endroit idéal pour trouver des produits et marques françaises et surtout pour rencontrer des membres de la communauté française. Il existe également de nombreux commerces et marchés qui proposent des produits bio ou issus de l’agriculture locale.

▫️crèches et écoles: avec notamment le lycée français qui regroupe les classes de la maternelle au primaire. Ainsi que de nombreuses autres écoles internationales s’y trouve (British school, Canadian Preschool, International American School…)

▫️établissement de santé: le centre Medicover (urgences, maternité, médecine générale…)

▫️activités et loisirs : outre les belles promenades dans les nombreux parcs, vous pourrez découvrir le château de Wilanów. Et pour les sportifs le golf/practice de Varsovie, les terrains de tennis etc…

Du coté de Sadyba, vous trouverez des maisons un peu plus anciennes que dans le centre de Varsovie, avec du charme et des jardins plus boisés. Vers Wilanów, les maisons sont beaucoup plus récentes, plus spacieuses et le loyer y est un peu moins élevé qu’à Sadyba.

Le quartier de Sadyba-Wilanów est donc un quartier très agréable à vivre, à la fois reposant et dynamique.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter les marraines du quartier :

▫️Elodie Kern : elodie.kern@ymail.com

▫️Pamela Lhuillier : dietschpamela@hotmail.fr

Saska Kępa


P1120355_zmniejszaczpl_502810
Saska-Kępa-ulica-Francuska_fot.-m.st_.-Warszawa
EM_Kosek3

Bienvenue à Saska Kępa, le quartier français de Varsovie !

C’est un quartier très agréable, vert et paisible, le long de la Vistule. Ancien quartier d’artistes dans les années 30, il a abrité de nombreuses ambassades et consulats d’où le nom donné à de nombreuses rues en hommage au pays (France, Mexique, Egypte..) ou à la ville (Madrid, Paris, Athènes..).
Saska Kępa se trouve dans l’arrondissement de Praga Południe. On parle de Saska et de Saska nouveau (de l’autre côté de l’allée Stanow Zjednoczonych), qui abrite des maisons de constructions plus récentes.Vous trouverez de belles maisons construites dans les années 20 et 30 qui n’ont pas été détruites lors de la seconde guerre mondiale, mais aussi des constructions plus communistes. Les maisons ont souvent un jardin.

C’est à Saska Kępa que se trouve le Stade National PGE Narodowy construit pour l’Euro 2012 et l’un des plus grands parcs de la ville, le parc Skaryszewski. C’est le quartier le plus français, car c’est là que se trouve le lycée français (collège et lycée) ainsi que de nombreuses écoles franco-polonaises. Pour les familles avec des enfants scolarisés en primaire, il existe une navette qui fait le trajet depuis Saska vers Sadyba. On entend souvent parler français dans la rue et l’on trouve même un magasin « La Petite France » qui offre un choix généreux de produits français dont de très bons fromages.

La rue Francuska en est l’artère principale. On y trouve de nombreux cafés et restaurants. Vous pourrez ainsi boire un café accompagné de pâtisseries délicieuses Lukullus- ul.Walecznych 29, le café des parapluies – ul.Francuska 30 ou encore chez Irena – Ul. Paryska 39. De nombreux restaurants populairescôtoient un excellent restaurant traditionnel Polonais (Dom Polski – ul Francuska 11) et quelques restaurants plus branchés.

Pour ceux qui aiment le calme et la verdure, Saska est idéalement placé. Le parc et les bords de la Vistule permettent bien des sorties pour les promenades, les joggeurs  ou les vélos. On peut y vivre sans voiture.

Tout en étant à 10 minutes du centre par le tram, on peut profiter des belles plages le long de la Vistule, véritable lieu d’animation pour petits et grands, de jour comme de nuit. Le stade Narodowy est également un centre d’animation qui propose tant des matchs de foot, que des concerts ou autres événements. On peut même y faire du patin à glace en hiver.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter les marraines du quartier :

▫️Géraldine Chouin : geraldine.chouin@gmail.com

▫️Lucie Remoué : lucieremoue@club.fr

Wawer


a0730
4505_1_PUBLISHED_FULL-1200x802
lucerny_sciezka

Le quartier de Wawer commence déjà dès la sortie du pont Siekierkowski et est limitrophe avec le quartier de Saska sur la rive droite.

On appelle Wawer « les poumons de Varsovie » : on y trouve en effet beaucoup de forêts et de verdure ainsi que des animaux : diverses espèces d’oiseaux, des castors, des écureuils,  des sangliers,  des faisans, des lièvres et des chevreuils qui gambadent dans des réserves naturelles, dont une très grande qui est située à 1 km de Saska Kępa près du pont ! Quartier idéal donc pour les ballades et les randonnées.

C’est le quartier le plus grand de la capitale mais étrangement assez méconnu des étrangers. Pas de building ou de grands immeubles à Wawer mais principalement des maisons individuelles ou des lotissements. Donc un quartier très résidentiel.

Ici pas de grands centres commerciaux ni d’enseignes de magasins internationaux. On y trouve bien entendu des supermarchés et des marchés locaux dont un très grand bazar avec des produits en direct des producteurs (à Falenica). Différents magasins pour le jardin dont une grande serre où l’on peut acheter aussi bien des fleurs, des plantes que de la décoration pour le jardin ou la maison (genre Truffaut).

Avec la construction de l’autoroute (périphérique sud de Varsovie) prévue aux alentours de 2020, ce quartier attire de nombreux investisseurs : studios d’enregistrement de télévision ATM, un grand hôtel Hilton etc… ainsi que de nombreuses constructions immobilières. Cette autoroute permettra de rejoindre le quartier de Wilanów en direct ainsi que l’aéroport et donnera l’accès direct à l’autoroute de Poznan.

Wawer est donc un quartier résidentiel « vert » en pleine expansion !

Żoliborz


aczolz
295514
dsc_5502_lp

Situé au nord du centre-ville, sur les bords de la Vistule, cet arrondissement de quelque 50 000 habitants est l’un des plus petits de Varsovie.

Żoliborz, du français ‘joli bord’ doit son nom à la beauté des rives de la Vistule aménagées par les moines piaristes qui habitaient la zone au 18e siècle. En 1831, le domaine regroupant plusieurs petits villages est confisqué par l’occupant russe. Pour mater les insurrections, le Tsar Nicolas Ier y fait construire une énorme citadelle de 36 hectares. Avec l’indépendance retrouvée de 1918, la capitale s’étend et englobe les villages alentours.

Comme Saska Kępa, Żoliborz s’embourgeoise alors, on y construit des pavillons coquets et quelques villas modernistes. La zone heureusement est relativement épargnée durant la Seconde Guerre mondiale. Quand commence l’Insurrection de Varsovie, le quartier est l’un des premiers théâtres d’opérations et les résistants y sont rapidement vaincus sans bombardements intensifs.

Aujourd’hui Żoliborz est l’un des plus beaux quartiers résidentiels de la capitale. A 10 minutes du centre, ses grandes maisons, ses jardins et ses rues calmes bordées d’arbres sont particulièrement appréciés des expatriés. Vous n’y trouverez pas d’école française aux alentours, prévoyez donc un peu d’embouteillages aux heures de pointe mais la tranquillité a un prix et Żoliborz l’offre.

Praga


SONY DSC

Street Art Praga

muzeum_neonow

Musée du Néon

rue-zabkowska-quartier-praga-varsovie-1024x680

Koneser

Praga, petit quartier sur la rive droite de la Vistule, est l’un des seuls qui ne fût pas détruits pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il fût longtemps évité par les touristes, mal fréquenté. Mais Praga change peu à peu et devient même un lieu à la mode…

Praga avec son renouveau arty et trendy, est un parfait exemple de gentrification en cours.

En attendant, on peut toujours venir s’imprégner des constructions en briques, de façades délabrées mais charmantes, de cafés sombres et intimes, de galeries d’art avant-gardistes, de musique, de fête et de ce qu’il reste du folklore local.

Certains immeubles sont particulièrement décrépis, avec ces briques apparentes et sales, ces balcons effondrés, des grilles de protection qui protègent les passants des chutes de pierres, et les stigmates de la guerre toujours visibles. Certaines ont été rénovées ou sont en cours de rénovation, le contraste est saisissant. En se baladant dans le vieux Praga, autour des rues Stefana Okrzei et Jagiellonska ou le long de l’une des artères du quartier, ulica Targowa, on peut admirer beaucoup de ces contrastes.

Certains immeubles sont plus particulièrement notables, comme la Kamienica pod Sowami, (L’immeuble sous les Hiboux – coin de la ulica Stefana Okrzei et de la ulica Jagiellonska), avec son coin en tourelle et ses hiboux de pierre sous les toits.

Vous pouvez également jeter un coup d’œil aux anciens bains juifs, charmant petit immeuble de brique rouge (ul. Kłopotowskiego 31).

Enfin, sur la ulica Targowa se situe la Maison Rothblith (ul. Targowa 50/52), la plus ancienne bâtisse de Praga, construite en 1819 par le marchand juif Rothblith. En réalité, il y a trois maisons à cette adresse, construites entre 1819 et 1873, la plus ancienne étant celle de gauche. Après avoir été rénovées, elles sont devenues aujourd’hui le Musée de Praga de Varsovie.

L’esprit du Vieux Praga perdure également sur ulica Ząbkowska, géographiquement en dehors du Vieux Praga, mais qui, en réalité, en est le prolongement. La Ząbkowska est une des rues marchantes principales du quartier. D’ailleurs, s’y promener permet de voir l’évolution architecturale de Praga : en commençant au coin avec la Targowa et en remontant la rue, on passe progressivement de bâtisses du 19ème siècle aux constructions modernes. Véritable épicentre de la boboisation de Praga, la rue est aujourd’hui le synonyme de « bars à atmosphère » animés remplis d’étudiants et d’artistes.

Praga Vintage

Les quartiers de Varsovie