La cuisine russe 🇷🇺

La cuisine russe 🇷🇺

Le bortsch (soupe Ă  la betterave)

Ingrédients:

  • 500-750 g chou blanc
  • 3 pommes de terre
  • ½ Ă  1 oignon
  • ½ Ă  1 carotte
  • 1 betterave
  • 1 cs de vinaigre
  • 1 feuille de laurier
  • 2,5 g sel
  • 0,25 g/ 1 petite cuillère de poivre du moulin
  • 15 g d’aneth
  • 2 litres d’eau froide
  • 3-4 gousses d’ail
  • crème fraĂ®che

Faire bouillir l’eau. Couper et râper les lĂ©gumes : chou blanc, pommes de terre, carotte, peler et Ă©mincer l’oignon. 

Mettre les lĂ©gumes dans l’eau bouillante. Faire cuire jusqu’Ă  ce que les lĂ©gumes soient prĂŞts.

En parallèle, hacher les betteraves et placer les dans une poĂŞle chauffĂ©e avec de l’huile vĂ©gĂ©tale ou de l’huile d’olive. Ajouter le vinaigre et un peu d’eau pour empĂŞcher les betteraves de brĂ»ler. GoĂ»ter rĂ©gulièrement. Elles sont prĂŞtes quand elles sont bien fondantes. 

Ajouter aux lĂ©gumes les betteraves cuites, la feuille de laurier, l’aneth finement ciselĂ©e, le poivre, le sel et l’ail pressĂ©. Laisser cuire encore 5 mn. Le bortsch de lĂ©gumes est prĂŞt, il peut ĂŞtre servi avec un peu de crème fraĂ®che.


Les pampushkis (pain brioche)

Ingrédients:

  • la pâte:
  • 3 verres de farine
  • 2,5 g de levure sèche ou 25 g de levure fraĂ®che
  • 1/2 verre de lait
  • 1/2 verre d’eau
  • 1 oeuf
  • 1,5 petite cuillère de sel
  • 1 petite cuillère de sucre
  • 3 cs d’huile vĂ©gĂ©tale
  • 1 jaune d’oeuf pour dorer les pampushkis
  • le dorage Ă  l’ail:
  • 5-6 gousses d’ail
  • 1 pincĂ©e de sel
  • aneth

MĂ©langer le lait avec l’eau et chauffer Ă  40°C. Ajouter et remuer la levure dans ce mĂ©lange chaud. Ajouter une cuillère de farine et de sucre, laisser pendant 15-20 minutes dans un endroit chaud. (dans un four qui a Ă©tĂ© chauffĂ© Ă  60°C puis arrĂŞtĂ©). La levure commence Ă  croĂ®tre intensĂ©ment et la surface du mĂ©lange se recouvre de nombreuses bulles. Ajouter 2,5 verres de farine.

Mettre un oeuf, du sel, de l’huile vĂ©gĂ©tale. PĂ©trir la pâte Ă  la main.

Les pampushkis doivent être un peu salés. La quantité de sel dans la pâte dépend de votre goût et du type de sel. Mettre environ 1,5 g du sel.

Il est nĂ©cessaire de bien mĂ©langer la pâte. Nous devons avoir une pâte molle qui ne colle pas aux mains et Ă  la table. Si nĂ©cessaire, ajouter un peu plus de farine. Pour les pampushkis, nous avons besoin d’environ 3 verres de farine (1 verre de 250 ml correspond Ă  160 g. de farine.) 

Avec la pâte, nous formons une boule que nous couvrons avec un torchon. Laisser à la chaleur pendant 30 mn.

Préchauffer le four à 60°C. Huiler une plaque de cuisson ou la recouvrir de papier de cuisson (papier sulfurisé). 

Encore une fois, pĂ©trir lĂ©gèrement la pâte, puis former les pampushkis. Le moyen le plus simple est de lubrifier les mains avec de l’huile de tournesol, puis, en serrant la main, presser de la pâte pour former des petites boules. Chaque boule doit peser environ 30 g. 

Les boules sont disposĂ©es en rangĂ©es sur une plaque, espacĂ©es de 1 Ă  1,5 cm les unes des autres. Bien respecter cette distance pour que les pampushkis s’attachent entre eux pendant la cuisson et forment en fin de cuisson un seul pain. La plaque de cuisson avec les pampushkis est mise dans un endroit chaud pendant 20 mn pour qu’ils gonflent. Les dorer ensuite avec le jaune d’oeuf pour que le dessus devienne brillant.

Préchauffer le four à 180 °C et cuire les pampushki pendant environ 20-25 mn. Le temps de cuisson dépend fortement du type de four. Contrôler la cuisson avec un cure-dent. 

Pendant que les pampushkis refroidissent, nettoyer l’ail et le presser dans le presse ail. Сouper l’aneth finement. MĂ©langer le sel, l’ail et l’aneth. Passer ce mĂ©lange avec un pinceau sur le dessus des pampushkis encore chauds. Si vous n’avez pas d’aneth frais, vous pouvez utiliser de l’aneth dĂ©shydratĂ©.

Les pampushkis accompagnent parfaitement le bortsch.


BĹ“uf Strogonoff

Ingrédients:

  • 500 g de filet de boeuf  
  • 200 g de champignons  
  • 1 oignon
  • 2 cs de farine
  • 3 cs de crème fraĂ®che 
  • 3-4 cs d’huile vĂ©gĂ©tale 
  • sel et poivre noir moulu 

Couper le bœuf en morceaux. Puis amortir le boeuf avec un marteau à battre pour le rendre plus doux. Couper le boeuf en bandes encore plus minces.

Dans une poĂŞle, chauffer 2 cuillères Ă  soupe d’huile vĂ©gĂ©tale et faire frire la viande Ă  feu vif pendant 10 mn. La viande doit ĂŞtre presque prĂŞte. Gouter la viande, elle doit ĂŞtre douce. Ajouter 2 cuillères Ă  soupe de farine Ă  la viande et remuer, retirer la viande du feu après 1 mn.

Hacher finement les champignons. Éplucher les oignons et les couper en demi-anneaux. Faire frire les oignons dans l’huile vĂ©gĂ©tale pendant 4-5 minutes. Ajouter les champignons aux oignons, mĂ©langer et faire frire jusqu’Ă  ce que le liquide s’Ă©vapore en remuant de temps en temps, environ 5-7 mn.

Ajouter la viande rĂ´tie prĂ©cĂ©demment aux lĂ©gumes. Sur la viande, mettre la crème fraĂ®che et remuer, ajouter le sel et le poivre noir moulu. Ajouter 2 verres d’eau chaude, mĂ©langer Ă  nouveau, couvrir et laisser mijoter pendant 20 minutes.

Le Bœuf Strogonoff accompagne parfaitement avec des pâtes ou de sarrasin ou de riz.


Sirnikis (servi avec de la confiture ou/et de la crème fraîche)

Ingrédients:

  • 5 cs de farine
  • 5 cs de vanille (naturelle) ou de sucre ordinaire
  • un peu plus de 1 kg de fromage cottage (environ 1200 g), frottĂ© Ă  travers un tamis
  • 3 oeufs
  • 1 pincĂ©e de sel

Frotter le fromage cottage avec une cuillère à soupe (les mouvements rotatifs) à travers un petit tamis.
SĂ©parer les jaunes et les blancs.

Battre les blancs avec un mélangeur à grande vitesse 1 minute avec une pincée de sel, puis ajouter 3 cuillères à soupe de sucre et bien battre avec un mélangeur à grande vitesse pendant encore quelques minutes.

Battre les jaunes avec le mĂ©langeur avec les deux cuillères restantes de sucre jusqu’Ă  ce qu’ils soient pâles et deviennent Ă©pais et luxuriants. TransfĂ©rer les blancs et les jaunes dans la pâte avec une spatule.

Ensuite, mélanger doucement le fromage cottage et les œufs avec un fouet ou une grande cuillère en bois en faisant attention à ne pas perturber la structure aérienne des blancs fouettées et des jaunes.

Ajouter la farine tamisĂ©e Ă  travers le tamis et battre avec un mĂ©langeur Ă  vitesse moyenne pendant une minute. Gratter ensuite la pâte des cĂ´tĂ©s du bol Ă  l’intĂ©rieur avec d’une spatule et fouetter Ă  nouveau avec un mĂ©langeur Ă  vitesse moyenne.

Prendre une cuillère Ă  soupe d’un peu de pâte. Humidifier les mains dans l’eau froide, rouler la boule, la jeter dans la farine et la placer sur un plat avec de la farine bien saupoudrĂ©e.

Cuire les sirnikis jusqu’Ă  ce que la croĂ»te dorĂ©e soit lĂ©gère sur l’huile de tournesol, dans une poĂŞle bien chauffĂ©e, Ă  feu moyen. Ne pas utiliser beaucoup d’huile, les sirnikis ne devraient pas nager dedans. Avant de mettre les sirnikis dans une poĂŞle,  Ă  frire-encore une fois, les dĂ©poser dans la farine et presser lĂ©gèrement, parce que pendant le temps, alors qu’ils attendaient leur destin-la farine a rĂ©ussi Ă  les absorber.

Le sirnikis sont servis avec de la crème fraîche ou/et de la confiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *